Une pensée pour la Terre… à Noël

Noël est à notre porte officiellement dans une poignée de jours.
De manière officieuse Dame Nature honore le temps hivernal avec demain, la nuit la plus longue de l’année, des températures froides & un temps qui nous invite au calme.
Bientôt les tables de fêtes se pareront de mets tous plus délicieux et gourmands les uns que les autres…
De longues heures passées avec les personnes qui sont chères à notre coeur & que l’on appréhende cet instant ou non (voir article sur le sujet) un peu de la magie de Noël, se glissera en réchauffant notre coeur.

Notre repas de fêtes qui a été préparé avec amour.
D’où vient-il ? Quels sont les êtres qui y ont contribué ?
Jusque dans la Terre qui les as vus croître et pousser…
Pensons-nous parfois à tout ce que notre planète fait pour nous ?
Je pourrais surement t’entendre me répondre que non ou peu & te voir t’interroger.

Loin de moi l’idée de te culpabiliser… à travers cet article.
Je préfère plutôt t’inviter à avoir une pensée… de gratitude pour notre Terre… cela te tenterait ?
J’espère que oui, car c’est ce dont je vais te parler ♥

Se connecter consciemment à la Terre pour qu’elle puisse nous recevoir pleinement…

Nous vivons dans un monde qui est devenu avec le temps complètement déconnecté de la terre en dessous de nos pieds.
Oui, quelques part dans la trame de l’histoire nous nous sommes coupés de ce lien. Trop douloureux peut-être.
Souvent nous nous demandons d’où nous venons réellement. Un sentiment, un besoin viscéral…un manque d’enracinement.

Bon.
Avant de t’en dire plus, nous allons explorer ce sentiment de soutien, de notion de « chez nous » qui nous manque tant.
Certains d’entre nous, transportant/transformant cette sensation de ville en ville, d’amis en amis, d’expérience en expérience… tentant de combler le vide qui s’installe. Connais-tu ce sentiment ?
Alors… pourquoi ?

Remplir ce vide que la connexion à notre Terre :  notre ancrage nous donnait.
Prendre. Saisir. Conquérir. Être dans l’attente que l’autre nous reçoive pleinement et inconditionnellement comme seul notre mère, nous-même, nos racines… peuvent le faire.
Elle n’attend que cela… que nous nous rappelions d’elle pour pouvoir activer cette part de nous qui a besoin de se connecter à elle.
Je me souviens il y a de ça une dizaine d’années, je me promenais en pleine forêt & j’ai ressenti une connexion à notre Terre tellement intense. Tout pour moi prenait sens, c’était si clair, si chaud, si réconfortant. Un peu comme une mère qui nous accueille avec le sourire, alors que nous rentrons enfin à la maison.
Après cet épisode, j’ai souvent recherché consciemment ou non à retrouver cette sensation/connexion.

Il n’y a qu’en m’y connectant consciemment à travers une méditation ou en marchant dans la forêt le coeur ouvert que j’ai pu à nouveau ressentir ce lien profond.
Lorsque c’est le cas il est tellement plus facile et simple d’embrasser et relâcher ce qui ne nous sert plus… ce qui ne nous appartiens pas ou plus, pour enfin pleinement se sentir relié à tout ce qui vit sur Terre.
Pour déployer pleinement tout ton potentiel de vie… s’en est presque magique. C’est presque comme si chacune de tes cellules faisait une danse joyeuse & festive !

Pour cela, il suffit d’en poser l’intention, d’avoir une pensée pour elle.
C’est aussi penser & honorer à ceux qui en ont pris soin avant nous.
Honorer & penser aux gardiens de notre Terre (sous différentes formes : minérales, animales, humaines, âmes… l’équilibre & cycle de la vie).
Penser qu’en les respectants & leur envoyant notre gratitude, ils nous guideront un peu aussi.
Ainsi lorsqu’on se connecte à la Terre, un voile se lève entre nous… elle s’ouvre & nous reçoit entièrement.
C’est un peu comme si nous reprenions notre souffle après de longues secondes d’apnée, nous avions enfin la force d’avancer et expirions tout ce qui ne nous apporte pas de la joie.
C’est un peu comme si nous pouvions enfin nous sentir plus en vie.
Je ne dis pas que cela ne sera pas sans tristesse non plus… surtout si l’on se connecte à ce que notre Terre peut subir aujourd’hui.

Se reconnecter pour la planète & pour plus de fluidité au quotidien… La magie de la Vie…

Se connecter à la Terre est loin d’être un lubie de personne complètement « perchée ». Ce serait un peu faire un amalgame. Car c’est tout l’inverse.
Il est tout à fait possible d’être enracinée et non connecté spirituellement parlant (mais il nous manquera une part équilibrante), comme il est tout à fait possible d’être trop là-haut & pas assez les deux pieds ancrés dans la Terre. Dans la vie. Pourtant si magique lorsqu’on prête attention.

Bien entendu, cela demande une action régulière & peut prendre du temps pour certain(e)s d’entre nous.
S’ancrer dans notre vie, plonger ses racines personnelles dans l’humus, puis dans les profondeurs du sol…
C’est un travail quotidien en fait. Qui peut demander un peu de discipline dont nous manquons parfois.
Se reconnecter à notre essentiel, c’est comme travailler un muscle non entrainé au départ.
Cela demande du temps, de l’implication, un rappel & une répétition quasi quotidienne de petits gestes relié à cela… pour de jour en jour, un pas après l’autre renforcé ce lien, sentir son coeur qui bat à l’unisson de celui de notre mère : la Terre.
Peut-être même devenir un(e) gardien(ne) de cette même Terre, que l’on apprend à chérir ?
Pourquoi pas… après tout.
Il existe tellement de petit geste de colibri que l’on peut faire à son échelle : trier ses déchets, les limiter, acheter en vrac, refuser le plastique, acheter de qualité, lorsqu’on en a besoin & que cela va durer, avoir un compost, transmettre cela à d’autres, notamment nos enfants, faire un don à des causes qui nous touche, apporter son aide dans une association, éteindre/débranché les appareils non utilisés, faire attention à sa consommation d’eau, utilisé l’eau du robinet et la filtrée (avec des charbons actifs par exemple) plutôt que de l’acheter en bouteille…

Si tu es intéressée par le sujet je ne peux que te recommander l’événement à venir dont l’initiative est de Marie Youpie ! (clic ♥).
Elle a lancé l’idée sur Instagram de se réunir tous le 6 janvier 2019 à 21h30 (donc rendez-vous un peu avant vers 21h) en ayant #penseespourlaterre (tu retrouveras tous les événements de ce jour-là avec le hashtag).
Ce soir-là, je te donne rendez-vous pour une méditation guidée en direct sur instagram… pour te reconnecter et remercier notre terre Mère.
Mais aussi pour planter tes deux pieds bien ancrés dans cette nouvelle année 2019 qui arrive.
Plutôt que de partir sur des voeux, des souhaits, défis que tu laisseras tomber quelques jours ou mois à venir… Pourquoi ne pas plutôt te reconnecter à l’essentiel & à partir de là te laisser guider par la magie de la vie ?

Bon et si on parlait de comment justement t’ancrer concrètement dans le monde ?

Saches qu’il y a plus d’une façon de le faire & que l’une n’est pas meilleure que l’autre.
Se reconnecter est aussi assez personnel. Pour ne pas dire intime. C’est un peu un dialogue entre toi et notre planète.
Entre toi & un guide remplit de sagesse.
C’est aussi être pleinement conscient de l’instant présent.
Le savourer & se laisser glisser avec lui.
C’est se reconnecter avec la mère en soi… qu’elle soit envers un enfant, soi-même, un projet…
C’est guérir & apprendre de la relation avec notre mère.
C’est trouver une certaine stabilité, mais qui ne nous entrave pas, celle qui nous permet de voler ensuite de nos propres ailes.
C’est mettre les mains et enfoncer ses ongles dans la terre.
C’est reconnaître notre gravité & notre équilibre constant physique.
La magie que notre corps opère à chaque instant lorsque nous sommes debout.
C’est faire certains gestes en conscience pour notre planète qui souffre en cet instant.
C’est avoir une pensée pour elle au quotidien.
C’est marcher pieds nus dans le monde.
C’est être connecté à tous ce qui est vivant.
C’est être relié les uns avec les autres… ne faisant qu’UN.

Bon.
Je ne suis pas très sympa avec toi car je parle pas mal mais je ne rentre toujours pas dans le concret…
Je suis désolée, j’ai la plume bavarde aujourd’hui.
C’est un sujet qui me tient particulièrement à coeur.
Mais sans plus tarder… allons-y pour des outils que tu pourras utiliser pour t’enraciner :

  • Se promener en forêt, dans un parc, à la campagne…
  • Marcher pieds nus dans la rosée du matin ou dans la terre
  • Pratiquer la posture de l’arbre en yoga
  • Se créer un jardin intérieur, planter, cultiver… mettre les mains dans la terre.
  • Faire un câlin à un arbre
  • S’asseoir contre un arbre
  • Pratiquer la méditation active (en marchant dans un parc ou une forêt par exemple)
  • Se masser en conscience ou se faire masser surtout les jambes/pieds
  • Consulter une réflexologue plantaire
  • Manger des légumes racines & des protéines
  • Se mettre du vernis sur les ongles des pieds ou/et des chaussettes rouges
  • Se faire une infusion de gingembre ou lait d’or
  • Méditer en pleine conscience

Tu l’auras compris, cette liste est non exhaustive. Elle peut se compléter avec le temps & probablement que j’y reviendrais.
Cependant, toi aussi tu peux y prendre ce qui te parle, en ajouter d’autres & essayer ce qui résonne pour toi.
Pratiquer une activité physique est déjà un enracinement en soi, ainsi que comprendre comment son corps fonctionne, ce que tu manges…
Donc, fais comme il te plaît, mais n’hésite pas à t’inspirer de celle-ci aussi. Et à m’en faire un retour.

Quant à la méditation pour le 6 janvier, j’espère que tu seras des nôtres & si ton emploi du temps ne te le permet pas… n’hésite pas à juste allumer une petite bougie & à penser à notre planète avec amour tout simplement.
Selon moi… elle le recevra quand même et ne dis pas que c’est l’intention qui compte ?
Je te souhaite de merveilleuses & magiques fêtes de Noël ♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire