Spaghetti & bolognaise végétale d’hiver…

Ce que j’aime par-dessus tout dans la cuisine c’est la liberté créative.
Partir d’un plat ou parfois deux… déjà connus pour arriver à créer une alliance ou une variante.
Tout en ne sacrifiant pour rien au monde, les saveurs & la gourmandise. Parce que oui, la gourmandise peut aussi être salée !

Je l’avoue, je suis une grande gourmande. C’est aussi l’une des raisons pour lesquels je suis contre les régimes.
Variés son assiette & trouver son équilibre sans se priver…
Connaître & comprendre son corps pour lui donner le meilleur.
Prêter attention à l’équilibre de la nature et des saisons aussi… autant pour prendre soin de soi, que de ce qui nous entoure & qui est si précieux.
L’hiver arrive… il se fraye déjà un chemin jusqu’à nous (pour la médecine chinoise, nous sommes déjà en hiver).

C’est peut-être pour cette raison que je passe un peu plus de temps en cuisine à faire mijoter des plats cocoonings ?

J’aime les plats généreux, colorés & gourmands à souhait durant la saison froide.
De plus, j’avais envie/l’idée de revisiter une recette estivale & pouvoir vous faire découvrir sa tonalité & saveur hivernale… le tout en respectant notre organisme & la planète… deux en un pour le plaisir des papilles…

Pourquoi une recette respectueuse de notre organisme & de la planète ? La réponse à cette question pourrait être le sujet d’un article à elle seule.
Mais lié à cette recette spécifique je te propose une explication en deux parties :

  • La première parle d’agriculture de saison : pour préserver notre planète dans un premier temps. Manger un fruit ou légume hors de sa saison star, reviens à soit l’importer (coût en essence & pollution), soit à le cultiver sous serre (gourmande en chauffage + eau)… Sans compter le coût de revient de nos courses. Manger de saison (et locale le plus possible) est non seulement plus respectueux de l’environnement, mais reviens moins cher aussi. Une autre raison est de respecter notre organisme. Notre corps en dessous de 18° digère moins bien le cru (que l’on pourra réchauffer avec un accompagnement chaud dans notre assiette) & les fruits/légumes de saisons s’y accordent en hiver… selon la  MTC (médecine traditionnelle chinoise), manger froid en dessous de 18° revient à mettre à mal notre feu digestif. Ajoutons à cela que la majorité des légumes d’hiver sont riches en béta-carotène (vitamine A), prenant entre autres soins de notre système immunitaire & de notre peau pour la saison suivante…
  • La deuxième raison est… la cuisson à basse température : Mettre de la conscience dans son assiette au quotidien, c’est aussi utilisé un mode de cuisson respectueux des aliments. Pour préserver les indispensables vitamines dont notre corps à besoin. Sans parler du goût & de l’impact d’une cuisson forte et rapide. Je privilégie donc une cuisson à la vapeur en hiver & d’ailleurs il est tout à fait possible de préparer la totalité de la recette à la vapeur 😉

C’est en ayant bien en tête ces deux principes de la cuisine holistique & Naturo, que j’ai revisité la recette d’aujourd’hui.
Une Bolognaise hivernale & végétale… remplie de saveurs.

La Bolognaise ou plus précisément « spaghetti à la sauce bolognaise » est un plat d’origine italienne, que tout le monde connaît bien.
La recette originale se compose principalement de sauce tomate, de viande de boeuf & d’oignon. Il existe bien entendu des dérivés. Ici,  j’ai opté pour une version végétale, sans gluten & respectueuse de la saison froide.
Pour les ventres sensibles : il est tout à fait possible de ne pas mettre d’ail ou d’oignon dans la recette.
Pour une cuisson entièrement à la vapeur : la recette peut se réaliser entièrement au vitaliseur par exemple. Pour qu’elle puisse être adaptée au plus grand nombre, je ne l’ai pas réalisé entièrement avec.
Enfin tu peux l’adapter à ce que tu as dans ton placard aussi. Je te propose quelques alternatives directement dans la recette.
Plutôt que d’utiliser des pâtes de blés raffinés… j’avais envie de te proposer une alternative que l’on trouve de plus en plus : les pâtes de sarrasin (hommage à la Bretagne aussi ^^) ou la courge spaghetti qui est une star de saison hivernale ! Il te suffira pour la deuxième option de la couper en deux & de la « gratter » après cuisson ( à la vapeur dans l’idéal) pour obtenir tes spaghettis ♡

Je suis adepte des petits plats réconfortants hivernaux & de leurs alternatives (tu retrouveras d’autres recettes salées à faire cette saison, comme celui-ci)
Celui-ci te demandera une petite heure de préparation en tout et pour tout.
Cuisson incluse.
Mais tu peux gagner du temps, en faisant cuire le tout avec le vitaliseur.
C’est l’option que je prendrais lorsque je réaliserais de nouveau la recette. À noter : si tu réalises la recette à l’avance elle sera moins crémeuse une fois réchauffée, mais le goût sera toujours de la partie.

Ingrédients (pour 2 personnes) :

      • 2 gousses d’ail pressé
      • 1 ognion jaune émincé
      • 100 gr de champignons frais (ici j’ai utilisé : moitié shiitakés, moitié champignons bruns)
      • 1 cs d’origan
      • 2 cc de paprika
      • 200 gr carottes ou panais
      • 2 cs d’huile oméga 3 (j’utilise la fit-actifs de quintesens) ou huile d’olive
      • 1 cs  d’huile d’olive ou de beurre de ghee (cette deuxième option n’est pas végétale)
      • 1 cs de sauce tamari
      • quelques gouttes de tabasco ou de poivre noir
      • 150 gr de tofu (j’ai utilisé ici : les filets oregano de la marque Taifun)
      • 500 à 600 gr de courge spaghetti ou des pâtes de sarrasins

Préparation :

  • Mettre l’eau à bouillir dans le vitaliseur ou une casserole & pendant ce temps émincés les carottes.
  • Lorsque l’eau bout mettre les carottes & 1 gousse d’ail dans le panier du vitaliseur et cuire 10 min. Ou directement dans l’eau si tu utilises une casserole jusqu’à ce que les carottes soient tendre. Une fois cuit mettre de côté.
  • Pendant ce temps émincé l’oignon et le faire revenir 3 à 5 min à feu doux dans une poêle avec l’huile d’olive ou le ghee.
  • Lorsque l’oignon est doré, ajoute l’ail pressé, puis les champignons. Laisser revenir 3 à 5 min.
  • Ajoute ensuite le tofu émietté (ou mixé) & la moitié des épices. sale & poivre selon ton goût. Baisse le feu au minimum.
  • Mets les carottes cuites, l’huile oméga 3, le reste des épices & la gousse d’ail vapeur dans un mixeur. Si besoin (selon ton mixeur) ajoute un peu d’eau tiède, de crème ou lait végétal (personnellement j’en ai ajouté par petit filet jusqu’à obtenir une texture lisse & crémeuse).
  • Il ne te reste plus qu’ensuite qu’à mélanger la crème de carotte à la préparation dans la poêle.

Tout simplement un délice… intergalactique.
Simple, fondant et réconfortant à souhait pour une fin de journée cocooning.
Avec le tofu à l’origan, on sent bien le parfum de cette épice qui n’est pas de trop.
Même sans la tomate, cette Bolognaise ne perd pas de son charme & on a véritablement l’impression d’en manger une.
Mais elle est tout de même plus digeste (voir article sur les associations) & respectueuse de notre équilibre personnel en ce moment.
Cette recette à été approuvée & testée par l’amoureux. Je peux donc te garantir qu’on ne perd pas ici la gourmandise de l’originale…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire