Qu’est-ce qu’un trouble du comportement alimentaire ?

Ce fameux rapport à notre corps…
Même lorsque j’étais enfant, il n’était pas si simple.

À travers le regard des autres… camarades de classe.
J’ai appris que mon corps était différent, vivant & évoluant à son propre rythme.
J’ai appris qu’il pouvait être jugé. Critiqué comme une oeuvre d’art.
Et puis je l’ai jugé & critiqué à mon tour.
En résultat à cela, j’ai souhaité le modeler… le transformer selon les canons de la beauté de l’époque.

Lorsque cela à commencé j’avais 8-9 ans.
Je ne faisais pas attention à ce que je mangeais.
Je ne me souviens pas l’avoir fait avant mes 17-18 ans.
Il faut dire que je mangeais plutôt bien à la maison (même si la pâte à tartiner N****** était présente sur la table du petit déjeuner souvent).
Ma maman elle étant souvent au régime (elle en a fait tellement…) sans que je sois au courant, cela ne m’influençait pas dans l’instant.

Par contre à 11-12 ans, j’ai commencé à faire du sport à la maison : des abdominaux plus précisément.
Je me rends compte qu’aujourd’hui cela peut avoir un impact dans ma manière de percevoir les exercices de musculation & workout classique.
Je l’associe certainement à cette période.
Et l’alimentation dans tout cela ?
Comme évoqué plus haut… c’est vers l’âge de 17-18 ans que mes premiers troubles alimentaires ont réellement commencé.
Je pesais 53-55 kilos tout mouillés.
Gravitationnellement parlant bien sûr.
Ne prenant pas en compte l’eau de mon corps, le poids de mes os, de mes muscles & de gras.
Un déjeuner restreint en semaine scolaire : du café & un verre d’eau… Autant dire rien.
Car on m’avait fait remarquer que j’avais pris du poids.
Oui, je n’avais plus cette ouverture entre les cuisses que je n’avais même pas cherché à avoir.
Des camarades de classe qui elles-même, c’étaient donné pour but de « déjeuner » autour d’un morceau de sucre.
Comment peut-on en arriver à détester son corps au point de le priver de ce dont il a besoin pour vivre/bouger/exalter ?
Notre corps change… évolue… se transforme… parcequ’il est vivant !
Notre corps nous permet de réaliser tant de choses au quotidien… Ne devrait-on pas l’aimer & lui donner le meilleur ?

Par respect, gratitude & bienveillance envers lui. Plutôt que par peur, colère & jugement. D’où viens d’ailleurs cette manière de le percevoir ?
Sommes-nous seulement un corps ? Nous sommes tellement plus que cela, mais il nous aide justement à incarner au quotidien l’être magique & merveilleux que nous sommes réellement.

Alors quel est rapport entre ce que je viens de te raconter de mon histoire personnelle & les troubles alimentaires ?
Lorsqu’on imagine un trouble alimentaire : on pense tellement souvent à « anorexie » & « boulimie », mais c’est tellement plus que cela.
Un trouble alimentaire selon ma définition personnelle (et on verra ensemble plus bas des définitions données plus classiques) est : un contrôle constant de sa nourriture, se couper de son corps, de mauvaises habitudes autour de l’alimentation & un rapport à celle-ci négatif…
Je crois sincèrement qu’un trouble alimentaire & une relation toxique/brisée avec la nourriture.
Je crois aussi qu’un trouble alimentaire peut être guéris & dépassé !

Et si tu te demandes si je travaille avec des femmes qui ont des troubles alimentaires, ma réponse est OUI ! Oui, oui & un million de fois oui, si tu es prête à être engagée pour ta santé/bien-être à 100% (corps, esprit, coeur & âme), alors oui je souhaite travailler avec toi ♥
Car je suis passé par là moi aussi.

Définition d’un trouble du comportement ou conduite alimentaire (selon passeport santé): 
« Les troubles de l’alimentation, aussi appelés troubles des conduites alimentaires ou du comportement alimentaire (TCA), désignent des perturbations graves du comportement alimentaire.
Le comportement est considéré comme « anormal » parce qu’il est différent des pratiques alimentaires habituelles, mais surtout parce qu’il a des répercussions négatives sur la santé physique et mentale de l’individu.
Les TCA touchent beaucoup plus de femmes que d’hommes, et débutent souvent à l’adolescence ou au début de l’âge adulte.
Les troubles de l’alimentation les plus connus sont l’anorexie et la boulimie, mais il en existe d’autres. Comme tout trouble de la santé mentale, les troubles alimentaires sont difficiles à répertorier et à classer. »

Une autre définition d’un trouble du comportement ou conduite alimentaire (selon améli): 
« Les troubles du comportement alimentaire (TCA) sont des conduites alimentaires différentes de celles habituellement adoptées par les personnes vivant dans le même environnement. Ces conduites alimentaires perturbées sont à l’origine de troubles somatiques et psychologiques.

Les troubles des comportements ou conduites alimentaires les plus fréquents sont :
L’anorexie mentale : elle se caractérise par un refus de s’alimenter, malgré la sensation de faim intense, ainsi qu’un refus de prendre du poids alors que le corps est très amaigri. La personne souffrant d’anorexie mentale a le sentiment d’être toujours en surpoids et cherche à maigrir par tous les moyens. Cela passe notamment par le contrôle des calories de tous les aliments consommés. L’anorexie mentale peut être associée à des conduites boulimiques. Cette obsession de la perte de poids sous l’influence de facteurs psycho–comportementaux fait de l’anorexie mentale une pathologie psychiatrique relevant d’une prise en charge spécifique.
L’anorexie mentale est à distinguer de l’anorexie qui est une simple perte de l’appétit, plus ou moins temporaire, pouvant être consécutive à une maladie ou un état anxiogène.
La boulimie : elle se caractérise par des crises au cours desquelles la personne absorbe de manière compulsive de grandes quantités de nourriture, à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. Ces crises de boulimie sont suivies de comportements compensatoires inappropriés tels que vomissements, utilisation de purgatifs ou bien jeûne et exercice physique excessif.
L’hyperphagie boulimique : elle se caractérise par des épisodes récurrents de crises de boulimie sans comportements compensatoires associés occasionnant surpoids et obésité. »

J’ai personnellement vécue la dernière (l’hyperphagie boulimique sans pour autant à l’époque subir un surpoids) & d’autres non citées ici : contrôle, restrictions alimentaires (régime)… 

Comme tu as pu le lire plus haut, un trouble alimentaire ne se résume pas à ces trois troubles fréquents. Loin de là.
Si tu regardes un aliment de ton placard ou lorsque tu fais tes courses comme le mal incarné (j’exagère à peine ! *rire*), alors il est peut-être temps de te poser la question…
Des aliments tels que le sucre, le gras (même saturés), des plats préparés ne sont pas LE réel problème.

Alors, je te vois presque déjà lever les sourcils & rire ironiquement en te disant « mais c’est n’importe quoi, on sait bien que ce ne sont pas des aliments « sain » & « bon » pour notre santé ! ».
Effectivement. Ce n’est pas cela (quoique pour les acides gras saturés & le sucre nous en avons besoin d’un peu tout de même…) qui va donner de l’énergie & satisfaire tes besoins physiologiques.
Mais ce n’est pas la cause. C’est un symptôme dans ton alimentation. Tu le sais, maintenant… un(e) Naturopathe cherchera toujours en priorité, la cause de la cause, de la cause & encore de la cause…
Ici il peut y avoir deux causes entremêlées ou non :

    • Ta flore intestinale : On sait aujourd’hui que c’est ton deuxième cerveau & qu’elle peut avoir une vaste influence sur tes émotions, ton humeur & tes choix alimentaires.
    • Ta perception de la nourriture & de ton corps : mais aussi comment tes proches, ta culture les percevaient (parents, famille, amis proches…). Tout cela à son importance pour guérir de manière holistique un trouble alimentaire sur le long terme. En ne retombant pas sous une forme de contrôle ou une autre, par peur.

Comment je connais cela ? Comment je sais que l’on peut se remettre d’un trouble du comportement alimentaire ? Parce que je l’ai déjà vu sur moi dans un premier temps, mais aussi auprès des délicieuses personnes que j’accompagne en Naturopathie et en coaching.
Pouvoir semer des graines pour une relation renouvelée dans l’amour & le respect de son corps est à mon sens indispensable.
Nécessaire pour soi & pour les futures générations à venir.
Vitale pour notre jolie planète & la joie au quotidien.

Parceque tomber amoureuse de soi demande du temps & un engagement total.
Tu es prête à faire la paix avec ton corps ?
Si oui, voici trois axes qui me semblent importants & que je souhaitais te partager aujourd’hui:

  1. Changer d’attitude :  Changer la perception des aliments dans notre assiette & de tous leurs potentiels. Changer notre manière d’aborder nos repas. Découvrir de nouvelles saveurs… faire de sa cuisine un terrain de jeu.
  2. Changer notre perception : Changer la perception de soi-même, de son corps, de son alimentation. Pas d’interdits, de privations, de peurs, de tabous… Partir à la découverte de soi, de ses blocages & barrières mentales.
  3. Choisir quotidiennement l’amour : C’est l’axe le plus important. Ne pas s’en vouloir, culpabiliser, se fustiger… Mais à la place se pardonner, se donner de l’amour & de la douceur au quotidien. Et recommencer, encore, encore & encore. Choisir de s’aimer plutôt que de se détester, un pas après l’autre. Un jour après l’autre. Tu as le droit de tomber, c’est normal…mais tu as aussi le droit de te relever. En le mettant en pratique, tu  t’apercevras que tu te relèveras un peu plus vite à chaque fois.

Mis à part un engagement de ta part à 100% qu’est ce que cela te demande aussi : 

  • De CROIRE dans les merveilleuses capacités de ton corps & de ce qu’il peut accomplir. De ce que vous pouvez accomplir ensemble. Car vous formez une équipe pour la vie. De croire que tu mérites l’amour, le respect, la santé & la croissance que tu peux t’apporter. Oui, tu peux t’apporter tout cela.
  • De la PATIENCE & beaucoup de douceur envers soi. La guérison ou ligne d’arrivée peut sembler loin, insurmontable, voire effrayante… En réalité, si l’on se concentre sur le moment présent, les petites victoires, le quotidien, un jour après l’autre. C’est tout à fait atteignable & je dirais même plus… ce n’est que le début du chemin.
  • De faire face à tes DECLENCHEURS & tes PEURS. Et non pas de juste les connaître & de faire avec… OU bien même d’essayer de rester dans une zone de confort pour ne pas chuter. On est bien d’accord cependant, qu’apprendre à les connaître est la première étape pour ensuite s’y confronter.
  • De COMPRENDRE tes émotions & schémas psycho-émotionnels autour de la nourriture. Quand est ce que tu manges… et comment.
  • Enfin, je ne suis pas ici pour te mentir… cela demande du COURAGE pour fair face à tout cela (surtout ses peurs) & de regarder enfin EN SOI plutôt qu’à l’extérieur de soi.

C’est à partir de là que ton grand voyage & que les plus grandes transformations commencent… 

Je suis actuellement entrain de travailler sur un ebook qui portera sur le sujet & qui devrait s’intituler « La body révolution » (ou quelque chose du genre…) avec une approche nature & un mini-challenge sans prise de tête à l’intérieur.
Il sera bientôt disponible à prix tout doux… ici.
Le temps & l’énergie me manquent parfois. Sans oublier que je suis un brin perfectionniste (mais j’y travaille *rire*) ♥

Je suis tellement excitée par cette idée & sa création. J’ai envie d’y mettre le meilleur & rien que le meilleur pour toi… à l’intérieur. Précieusement.
Cela faisait une éternité que j’y pensais… et commencé à le matérialisé n’a pas été de tout repos.
Cela demande du courage & de la persévérance aussi. Mais je dirais bien plus de la JOIE. 
C’est ce que je souhaiterais que tu ressentes le plus lorsque tu me liras…
Je te vois déjà le parcourir, le lire, le relire & le partager… Un rêve un peu fou ? Pas tant que ça *clin d’oeil*

Si actuellement tu as un trouble du comportement alimentaire & que tu souhaites le dépasser…
Si tu as toujours pensé que ton corps n’était pas assez bien pour toi (maillot de bain ou non)… 
Si tu souhaites comprendre tes émotions & ton comportement autour de ton alimentation…
Si tu es prêt(e) à devenir responsable de ta santé & comprendre comment fonctionne ton corps…
Si tu souhaites être plus consciente & à l’écoute de celui-ci… 

Alors la Naturopathie (dans un premier temps) & les suivis en coaching (dans un deuxième temps) que je propose sont fait pour toi !
Je dirais même plus… je souhaite travailler avec toi ♥
Car c’est bien d’un travail d’équipe qu’il s’agit…
Tu mérites ce qu’il y a de mieux, tu es unique & précieuse… malgré ce que tu peux te dire parfois.

Il est temps que cela change. Il est temps d’entamer une révolution Naturo pour nos corps & pour nous tenir droite dans le monde reconnaissante & fière de nos corps ♥

Sinon tu peux aussi me suivre par ici & t’abonner à la newsletter pour recevoir de mes nouvelles, des articles exclusifs & même des promos. Tu verras c’est drôlement chouette.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 comments

Laisser un commentaire