Il était une fois notre plus grande peur…

leopoldine-a-l-aube-fee-1

Il était une fois une fée sensible et créative, qui avait peur de tout. Oui, absolument de tout : de l’inconnu, des autres, de ses propres faiblesses et inconsciemment de sa propre lumière.

C’était, bien entendu, surtout de sa propre lumière, de ses propres capacités et de tout l’amour qui l’habitait, dont elle avait le plus peur. Elle ne s’en rendait pas compte, car elle ne le voyait pas du tout comme cela. Elle ne voyait que l’ombre de ce qu’elle n’était pas en mesure d’accomplir ou en tout cas qu’elle se croyait ne pas être en mesure d’accomplir, mais aussi de ses erreurs et de ses pensées les plus sombres.

Un beau jour, un gigantesque miroir fût livré dans sa demeure. C’était un cadeau d’anniversaire de sa mère. Il était recouvert d’un tissu en velours sombre et elle n’avait pas encore eu le courage de l’enlever… prise en proie par ses peurs. Que signifiait ce cadeau ? Était-ce un miroir ordinaire ? Sa mère ne faisait pas de cadeau commun en général, après tout c’était une fée aussi. Poussant un soupir, elle sortit d’un pas décidé prendre l’air.  Chose rare. Elle prit un chemin connue d’elle depuis l’enfance, rassurant par habitude. On aurait pu presque y voir chacun de ses pas incrustés dans la terre, si elle s’y était rendue plus souvent. Cependant, contrairement à son habitude elle n’était pas seule ce jour-là.

Alors qu’elle arrivait au pied d’un immense arbre centenaire… elle sentit dans le vent, les arbres et même jusque dans le sol une présence inconnue. Ce sentiment la pris au ventre, la tenaillant de l’intérieur et une pointe d’inquiétude se dessina sur son visage si doux d’ordinaire…  Quelle ne fut pas sa surprise de découvrir une autre fée présente en ce lieu. Sa première réaction était l’envie de fuir, mais notre fée resta tétanisée par la peur. Elle était comme figée alors que l’autre fée semblait heureuse de trouver une nouvelle âme dans ce petit coin de nature et de paradis. D’ailleurs celle-ci s’approchait d’un pas guilleret (et que notre fée trouvait dangereux) dans sa direction. Elle s’arrêta le sourire aux lèvres et dit d’un ton nonchalant :  » Bonjour ! Je suis ravie de voir que je ne suis pas seule à venir ici aujourd’hui ! Tu sembles figée, est-ce que tout va bien ? Tu as besoin d’aide peut-être ? …  » Sa voix se perdit dans le flot de paroles qu’elle débitait à la seconde…  Notre petite fée ressentait une sensation étrange. Ce n’était pas tout à fait de la peur cette fois. Elle finit par articuler quelques mots pour dire que tout allait bien et qu’elle souhaitait juste se trouver seule dans cet écrin de sérénité. Mais l’inconnue ne semblait pas s’arrêter à cela et continua de la suivre. Si bien qu’elle finit par la suivre même sur le chemin du retour chez elle… Notre fée, un peu boudeuse et râleuse dans sa tête, ne s’opposa cependant pas plus que cela à sa présence. Un peu comme si la lumineuse et pétillante (bien qu’un peu agaçante) fée inconnue qui était avec elle rallumait quelque chose à l’intérieur.

La fée inconnue s’étonna de tout chez elle, ouvrit les volets, fit entrer l’air de fin d’après-midi. En somme, un vrai tourbillon de curiosité. L’invitée finit par tomber nez à nez avec le tissu de velours… Elle tira dessus d’un coup sec et alors que notre fée dans un élan protecteur s’élança d’un même temps pour l’en empêcher… Elle se retrouva en face de son reflet. Une surprise peut en amener une autre. Elle fut surtout aveuglée par une lumière pure et dorée. Comme un soleil. La fée inconnue qui commençait à ne plus l’être était juste derrière, alors qu’elle émettait ce commentaire : « Wahouuu !!! Il est magnifique ton miroir, mais effectivement pour une fée aussi lumineuse que toi, il peut être éblouissant. Au moins tu n’auras pas besoin de lumière le soir ! » Notre fée n’en revenait pas ses oreilles… C’était véritablement son reflet qui brillait autant alors ? C’était elle ? Vraiment ?  Comment n’avait-elle pas pu le voir plus tôt ?

Et toi ? As-tu déjà remarqué que tu brillais d’une belle lumière ? Ou comme notre fée, te faudra-t-il d’abord sortir de ta zone de confort et dépasser tes peurs pour le découvrir ? Te l’a-t-on peut-être déjà dit ? L’as-tu entendu avec le cœur ? Je t’invite à me partager tes réponses ou ton expérience en commentaire de cet article !

Si tu as aimé lire ce conte, n’hésite pas à diffuser le bonheur autour de toi !

Jusqu’à la prochaine fois,

Respire, Rayonne et Réalise quelques rêves…

Léopoldine ♡

Inspiré par le texte de Marianne Williamson.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 comments

    • Léopoldine says:

      Oh merci jolie fée ♡♡♡ J’avoue que cela fait un moment que je n’avais pas écrit de texte comme celui-ci.
      Un peu rouillée, mais je pense qu’il y en aura d’autre de temps en temps. Histoire de me refaire la main et de partager une belle histoire inspirante…
      *À la santé des fées lumineuses* 😉 ♡

  1. La Fée du Bonheur says:

    Merci pour ce beau conte.
    Je suis une fée aussi mais qui doit abattre des murs, pour sortir de sa zone de confort et ses peurs. Peur entre autre, de n’être pas grand chose, n’ayant pas de « lumière », malgré une petite voix qui dit le contraire que je refuse d’entendre.. Donc les peurs prennent le dessus… Merci vraiment pour ce joli conte.

    • Léopoldine says:

      Bonjour jolie fée du bonheur ♡
      Merci beaucoup de ton retour, je suis ravie que ce conte inspirant ait pu te toucher à sa façon. D’ailleurs, notre fée dans le conte ne pense pas non plus qu’elle peut scintiller…
      Mais je vais te révéler quelque chose de précieux. Nous avons TOUS et TOUTES une magnifique LUMIÈRE en nous qui ne demande qu’à briller très fort ! Tu es déjà lumineuse et rayonnante aujourd’hui alors que tu lis ces lignes ♡ Il te suffit de t’y reconnecter. Et si tu commençais pas imaginer que la lumière part de ton centre (au creux de ton ventre) et s’étend dans tout ton corps… Tu peux te répéter pendant ce temps comme un mantra, cette affirmation positive : « Je suis une personne lumineuse et je m’autorise à briller. » Puisqu’elle grandit, grandit à l’extérieur de toi. Essaye et dis-moi quelle sensation se passe lorsque tu imagines et prends le temps de faire cet exercice simple ♡
      Je te souhaite une journée magique remplie de petits bonheurs scintillants 🙂
      Et n’oublie pas…
      Respire, Rayonne et Réalise quelques rêves en chemin…
      Léopoldine ♡

Laisser un commentaire