Un gratin dauphinois aux notes forestières (vegan)

Ce que je préfère en Hiver (saison Yin qui invite au cocooning & au repos), ce sont les petits plats réconforts & mijotés avec amour.
Et ce que j’aime encore plus en ce moment c’est transformer des recettes traditionnelles en versions saine & gourmande.
Parce que opter pour un mode vie (dans cet article principalement alimentaire) respectueux de soi & de son corps, n’est pas synonyme de privation ou même de frustration.
Parlons plutôt d’ajouts, de création, de nouveaux possibles & de transformation.
Tout cela, absolument.
Pour mieux savourer une cuisine renouvelée ♡
Je t’en ai parlé lorsque j’ai publié la recette “sur un air de gourmandise saine”.

En cherchant une nouvelle recette salée & gourmande à te proposer, je suis tombé sur le gratin dauphinois…
On connait tous plus ou moins cette recette simple, mais tellement savoureuse, à base de : pommes de terre & de crème fraîche et/ou lait entier.
J’en avais l’eau à la bouche & les yeux remplie d’étoiles rien que de penser à réaliser ma version.
C’est donc avec le soutient de l’amoureux qui n’attendait que cela (oui, il s’est régalé par deux fois *rire*) et ma gourmandise à son paroxysme, que je me suis lancé dans une version vegan aux notes forestières.
Pour avoir une main plus légère sur la crème (même de soja), j’ai opté pour un peu de purée d’amande & de lait végétal.
Cependant, même si cette recette se veut plus saine… ce n’est pas la recette la plus légère qui soit. Elle reste très gourmande, tout comme sa version originale.
Un peu plus digeste & un peu moins lourde (d’après mon estomac).
Je te recommande de l’accompagner d’une belle salade verte ou de chou kale *addict* pour un équilibre préservé.

Pour remplacer le lait & la crème de vache, j’ai ici utilisé du lait & de la crème de soja. Tu peux bien entendu les remplacer par le lait & la crème que tu souhaites (végétal ou non) du moment que celle-ci est suffisamment crémeuse. Il en va de même pour les épices utilisées, si elles ne te conviennent pas : sens-toi libre de les échanger avec d’autres, selon tes goûts personnels.
La noix de muscade étant une épice précieuse & aux nombreux bienfaits que l’on a (un peu) oublié… Douce pour notre ventre, elle prend soin de notre système digestif (spasmes, nausées, aérophagies…) & elle est même anti-inflammatoire.
N’ayant pas encore reçu le vitaliseur de Marion, j’ai procédé à un mode de cuisson moins doux… cependant, j’aimerais retenter cette recette avec une méthode de cuisson bien plus douce & t’en faire un retour ici (et sur les réseaux sociaux peut-être surement ♡).

✩✩✩

Ingrédients (pour 6 personnes) :

  • 1 kg de pommes de terre (à purée c’est l’idéal, pour plus de fondant)
  • 500 gr de champignons  (ici de paris “plus économique”, mais tu peux aussi utiliser des shiitakes, pleurotes, cèpes…. au choix)
  • 50 cl de lait végétal (ici de soja)
  • 40 cl de crème végétale (ici soja)
  • 50 g de purée d’amande blanche
  • 3 gousses d’ail émincées ou pressés
  • 1 c à s d’huile d’olive
  • Noix de muscade
  • Gomasio (en remplacement du sel) & poivre selon ton goût

Préparation :

  1. Mets à préchauffer ton four à 180-185°. Dans une casserole, mets le lait, la crème & la purée d’amande avec l’ail émincés ou pressés. Je te recommande de fouetter le tout pour une certaine homogénéité à cause de la purée d’amande.
  2. Tu peux ensuite ajouter le gomasio, une bonne pincée de muscade & le poivre au goût. Et mettre le mélange crémeux à bouillir en douceur.
  3. Puis épluche les pommes de terre, coupe-les en fines rondelles & réserve-les. Cette étape est un peu longue, donc n’hésite pas à mettre une musique ou un podcast tout doux ♡
  4. Tu peux brosser tes champignons légèrement & les couper finement. Une fois que le lait bout, baisse le feu &  c’est le moment d’ajouter tes pommes de terre et champignon pour une cuisson de 10 à 15 min.
  5. Il te faudra surveillé la cuisson à la casserole (sauf si tu le fais au vitaliseur) & remuer régulièrement pour que le lait ne brûle pas au fond de la casserole.
  6. Une fois le temps écoulé… C’est le moment d’huiler un plat à gratin & de transférer tout simplement le contenu de ta casserole à l’intérieur.
  7. Baisse le thermostat de ton four sur 150°-160° (ou un peu plus selon ton four) & enfourne pour une heure de cuisson. C’est une cuisson longue & “douce”. Tes pommes de terre doivent être fondantes à la sortir du four…

✩✩✩

Le gratin est très crémeux, généreux en sauce, parfait pour accompagner une salade.
Si l’on souhaite un rendu moins “liquide” il faudra diminuer les quantité de lait & crème. À tester, cependant.
On pourrait comparer ce plat aux champignon à la crème… cela y fait penser un peu en bouche.
On sent bien la muscade (j’ai la main généreuse côté épices) & les notes forestières.
Les deux se mariant harmonieusement ensemble.

Réconfort & gourmandise entremêlés…
Tout pour un petit plat à savourer enroulés dans un plaid moelleux lors d’une soirée d’hiver…♡

Si la recette t’a plu, n’hésite pas à me le dire en commentaire &/ou à la partager à ceux que tu aimes.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire